Lucie Brunelliere : Qui suis-je ? : Le temps de travail et les conditions de rémunération des illustrateurs

Une illustration demande du savoir-faire, de l'expérience, du temps. Entre les dessins préparatoires/crayonnés, scans, corrections, colorisation, retouches etc... Il me faut au MINIMUM 3 jours pour faire une illustration pleine page avec un peu de détail. Dans un mois (22 jours ouvrés) je n'ai guère le temps de faire plus de 7 illustrations de cette ampleur. Je reçois régulièrement des propositions avec des budgets trop faibles pour une masse conséquente de travail, ce qui revient parfois, à moins de 1000 euros BRUT par mois pour un travail à temps plein. Environ 660 euros net charges déduites (charges sociales, atelier, fournitures, matériel informatique, sans oublier qu'un illustrateur se paye lui-même ses congés, son "chomâge", sa retraite...). J'ai l'a possibilité de décliner les propositions qui me semblent abusives, mais ce n'est malheureusement pas le cas de tous les illustrateurs. Cela me scandalise.

 

 Le savoir-faire d'un illustrateur doit être rémunéré en conséquence et en aucun cas en deçà des minimums sociaux

 

Voici à titre indicatif, une grille de tarifs (hors cession de droit), en rapport avec ce qui est présenté sur ce portfolio :

 

Une illustration pleine page : entre 150 et 600 euros

Une double page pour l'édition : environ 400 euros

Un cabochon ( une demi page, avec peu de décor, peu de personnages) entre 70 et 150 euros

Un personnage/élément détouré sans décor : environ 50 euros

Une vignette ( petit objet très simple) : environ 25 euros

J'indique ces tarifs pour donner un simple ordre d'idée sur ce qui rémunère mon temps de travail, toute commande devant être étudiée selon plusieurs critères, et faire l'objet d'un contrat ou d'un devis précis selon la nature des illustrations.

Cette grille peut vous permettre d'estimer une avance de droit d'auteur, ou des honoraires auquel il faudra ajouter une cession de droit d'auteur.